Nanny des marrons2.jpg

Nanny des marrons - vers 1686 @ 1733

 

Autrefois en Jamaïque vivait une esclave en fuite aux ancêtres africains royaux. C'était la reine Nanny, cheffe d'un groupe d'esclaves également en fuite appelés les marrons.

À l'époque, la Jamaïque était occupée par les Britanniques. Ils asservissaient les Africains qu'ils déportaient en Jamaïque pour les faire travailler dans les plantations de canne à sucre.

 

Mais la reine Nanny, qui voulait la liberté pour elle et son peuple, s'échappa, libéra de nombreux autres esclaves et les mena dans les montagnes où ils construisirent un village baptisé Nanny Town.

Le seul accès à Nanny Town était un long chemin étroit à travers la jungle.

La reine Nanny apprit aux marrons à se couvrir de feuilles et de branchages afin de se fondre dans la jungle.

 

Quand les soldats britanniques traversaient la forêt en file indienne, ils ne se doutaient pas qu'ils étaient cernés. Un signal, et les

" arbres " de la jungle prenaient soudain vie et les attaquaient.

Nanny Town avait malgré tout un problème. Les habitants étaient affamés. Une nuit, affaiblie par la faim et inquiète pour son peuple, la reine Nanny s'endormit. Dans son rêve, l'un de ses ancêtres lui souffla :

" N'abandonne pas. La nourriture à portée de main. "

 

À son réveil, la reine Nanny trouva des graines de citrouilles dans sa poche. Elle les planta à flanc de coteau et sa tribu eut bientôt de la nourriture en abondance.

Depuis ce temps-là, la colline près de Nanny Town s'appelle la colline aux citrouilles.

 

Source : livre Histoire du Soir pour les filles rebelles